Sauter la navigation

stgille 2012_w-27201

Lentement

Insidieusement

Le mal progresse.

J’oublie le passé

Le présent est présent

Qui nait et renaît

Sans vision d’avenir.

Vivre l’instant

Est l’unique bonheur

Ah la bonne heure !

Cette heure qui passe

Et retourne dans l’oubli…

« C’est un bon jour pour mourir »

Dit le vieil indien aveugle

De Little big man

Il voit le jour à cet instant

Ou l’ombre l’enveloppe

Dans son passage diurne

Vers les rivages lunaires

D’un au delà qui n’existe pas.

Ses yeux éteints pleurent

Pour sa famille qu’il abandonne

Et s’illuminent d’une joie

Sereine laissant libre

Son espace de vie

À ceux qu’ils aiment

Au delà de tout.

©jlpélissier

Images et articles protégés par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s