Sauter la navigation

Avoriaz

arc-0004

Nuages suspendus sur l’horizon lointain

Restes flamboyants du soleil qui s’éteint

Ombres et lumières colorées d’un ocre divin

Sur des restes de ciel bleu en vain

Les cimes éternelles se distinguent enfin.

La vallée disparait dans les brumes soudain

Engloutissant hameaux et villages du bassin.

Sous son manteau de neige découpé de sapins

Avoriaz paisiblement s’offre à la nuit, c’est divin.

 

Texte © Jean Louis Pélissier

Source Image ©jlpelissier

Articles, textes et images protégés par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :